Merveilles et fragilités vécues à Lourdes

mardi 14 mai 2013

FRAGILITES  et MERVEILLES
exprimées par les participants du diocèse de Tours
à propos du rassemblement de LOURDES 9-11 mai 2013
au retour dans le car
 
FRAGILITES
 
Fraternité
 
 “Avoir découvert que la fraternité, ça ne se décrète pas et qu’il y a encore du travail à faire !”
“Limites de notre fraternité”
Aller réellement à la rencontre de l’autre reste un effort quotidien.... manque de savoir vivre ensemble, même au coeur de ces mouvements fraternels.....difficulté d’acceptation et de gestion de ses propres fragilités et pauvretés..”
“Vivre l’artificiel d’une proposition de”la” fraternité quand LA Fraternité , c’est de ne pas repousser celui ou celle qui n’est pas de “sa” fraternité”” (groupe de 6 personnes formé pour le rassemblement)
“Notre maladresse pour aller vers l’autre”
 “Difficulté de construire une fraternité en évitant l’enfermement..”
“Difficulté d’une réelle écoute mutuelle”
“ Les modes de pensée différents qui nous fragilisent”
“Il aurait fallu plus de calme et de sérénité pour s’écouter les uns les autres, laisser parler ceux qui ne parlent pas souvent, les écouter car ils n’osent pas.. pour eux, c’est libération de leur bien -être intérieur.”
“Comportement des gens dans le bus à revoir”
 
Organisation
“Le non -respect des personnes invalides (ex : à la porte de la basilique, bousculade des personnes invalides par des personnes valides)”
“Les gens qui poussent les personnes sans regarder, pressées de sortir... manque d’entraide pour les personnes à mobilité réduite.”
“ L’organisation : difficultés pour entrer dans l’église avec la chaise roulante”
“ Une densité , presque un “trop plein” du fait des déplacements.. ce qui peut expliquer des fatigues et énervements.”
“Rejet de la poussette mal aisée dans la basilique, pas de service d’ordre....pas assez de temps pour la prière personnelle.”
“ Un manque d’attention de tous, une certaine tension pour vouloir une place( ascenseur, basilique, grotte..)”
“ Dans la foule et la bousculade, c’est difficile quand on a un handicap de circuler librement et en sécurité.”
“La foule..le piétinement avant la célébration...peutêtre un manque de contacts entre les trois groupes du diocèse pour une messe ou autre chose.”
“ Rythme trop soutenu, manque de moments de pause, de prière personnelle (surtout le premier jour°
“Regarder l’autre dans sa différence dans un grand groupe. Ca pose réflexion et une organisation qui n’est pas innée..”
Manque de temps pour l’échange avec les autres diocèses”
“Je regrette que l’absence ou la présence trop rare de bannières “à l’ancienne” ou de panneaux “style manifs” ne nous ait pas permis de repérer et retrouver des gens et des groupes avec lesquels nous aurions aimé partagé.”
“ Manque de lien au sein de notre fraternité sans doute par manque de temps dédié.”
“ Le respect des différences sociales, physiques, morales à améliorer”
“ Le manque de temps pour les forum pour les membres du choeur diocésain.”
Il a fait très froid dans la basilique” !
 
Messe de l’Ascension
 
“ Homélie longue et difficile jeudi.... courants d’air au fond de la basilique, on était gelés.”
“Le cardinal africain de Cor Unum parlant des pauvres et des miséreux en appelant à faire l’aumône !!!”
“ La messe du jeudi, surtout l’homélie, était trop longue et avait peu à voir avec l’esprit de Diaconia !”
“La longueur de certains discours par rapport aux temps d’échanges..... pas assez de pluralité dans les célébrations, une diversité pas suffisamment vécue et mise en avant... on aurait aimé un grand repas-partage à 12000... sous la pluie !
“Pendant ces trois jours, il ne nous a pas plu ..la Pluie ! Et aussi la messe du premier jour, elle était un peu longue”
“ Immense déception de ne pas avoir pu écouter Etienne Grieu plus tôt ou ailleurs et dans de meilleures conditions (tout le monde était pressé de partir..)..un gâchis !”
 
Découvertes
 
“Fragile, je le suis , mais j’ai rencontré plus fragile que moi et cela me fait maintenant relativiser mes fragilités. J’ai beaucoup pleuré et cela m’a lavé”
“ Ce que j’ai découvert : le monde des prisons, les jeunes dans la précarité du chômage”
“ Au cours d’un partage au repas, j’ai appris qu’un prisonnier qu devait venir témoigner de sa vie en prison à la télé au cours d’une émission, s’est suicidé car il n’a pas eu la permission de venir témoigner avec un de ses amis libéré quelques mois auparavant.”
“ Les fragilités de certains nous ouvrent les yeux : une jeune femme d’un autre diocèse, croisée lors d’un partage, nous a confié sa difficulté à dire le Notre Père, le sien, sur terre lui ayant fait trop de mal dans son enfance...”
“ Découverte “tardive” de la souffrance dans les prisons et de sa nature qui entraîne cette solitude que nous voulons combattre sur tous les fronts.
 
 Regards
 
”Ai parfois eu le sentiment d’être jugée et mal comprise dans ma maladie que je vis déjà comme une culpabilité et une honte que je n’arrive pas à dépasser”
“Peur de la différence..handicapée dans une société handicapante, je ressens le manque d’ouverture sociale et de considération de citoyen à part entière la difficulté pour l’accès à l’éducation ; aux activités artistiques sportives..
“ Fragilité des jeunes pendant la procession... Après l’intensité des échanges du vendredi matin, l’après-midi a été vécue comme un grand vide.
La violence du regard qui juge et condamne, que ce soit les gens en prison ou les gens du voyage”
“ Même au sein de ce rassemblement, des regards qui excluent et qui jugent”..
 
Temps de prière
 
“Manque de prière avant les repas, avant de partir en bus... manque de prise de conscience du voyage spirituel et donc pas assez d’unité”
 
Autres
 
“Le manque d’humilité : c’est à dire que certaines personnes ne sont pas prètes à se soumettre aux consignes d’un “chef” de groupe, par exemple..
“ la médiocre qualité de l’hotel..”
“ un prètre arrrive dans sa chambre à Lourdes, voit qu’il n’est pas seul et part sans explication..”
Impuissance devant les SDF qui mendiaient.”
 
 
Fragilité qui devient merveille :
 
“ Incompréhension entre deuxpersonnes (mauvaise interprétation) qui s’est transformée en merveille grâce à des paroles et au moment de la Paix, je suis allée vers elle”
“ Mon Dieu , que c’est difficile et pourtant, avec de l’humilité et de l’amour, que c’est beau ce mot de paradis”
J’avais prévu d’être en binôme dans ma chambre avec Isa, j’ai accueilli Maryvonne.. je croyais retrouver Annick, amie de Rennes, dans ce rassemblement immense, je ne l’ai pas trouvée, mais rencontré une vieille amie du Congo, Harly..
Les imprévus n’ont pas amené de frustrations ni d’agacement mais, accueillis avec joie, ils ont engendré un épanouissement et un éblouissement inconnus du coeur et de l’esprit.
Merci Seigneur de m’avoir appelée à venir pour servir mes frères pour ta gloire.
Par la musique et par le chant, j’ai découvert que chacune de tes créatures est une merveille.”
 
“L’impossibilité de rencontrer la plupart des personnes que nous savions présentes à Diaconia 2013 du fait que la foule nous séparait et que les hotels étaient dispersés ( 5 hôtels pour le groupe)
Mais cette frustration produit une merveille : la rencontre et le dialogue avec de nombreuses personnes jusqu’alors inconnues que le Seigneur a placées sur notre chemin.”
 
“ Se perdre dans la foule une première fois entraine une peur au retour de chaque célébration.
Mais ensuite merveille du retour des célébrations en “fraternité” : rentrer ensemble comme des soeurs en se tenant les bras, la main, se guidant vers l’hôtel, pour rentrer en fraternité...échanges et confiance dans l’autre devient naturellement une évidence
 
“ Je trouve que vivre ensemble très différents, c’est à la fois beau et difficile et qu’on a encore tous à progresser dans ce sens. Comme a dit André Vingt-Trois “il y a de la marge !”
 
MERVEILLES
 
Fraternité
 
“ Un changement progressif de mon regard au cours de ces trois jours..... une expériencxe de fraternité à tous les niveaux : petite frat, forum, célébrations...”
“ La rencontre avec des personnes d’horizons différents”
“ Le sourire accueillant des personnes qui nous apportent leur différence”
“ La facilité des pélerins à se mélanger et à sympathiser les uns avec les autres, en particulier avec les gens du voyage....voir les gens dans la joie de ce grand évènement”
“ Le partage en fraternité et l’amitié entre nous”
“ J’ai pu supporter et pardonner tout de suite mes proches qui viennent de m’accuser à tort grâce à Diaconia qui m’a changée.
L’écoute , le respect de l’autre évitent beaucoup de choses et consolident la Faternité”.
“Nous avons passé trois jours merveilleux , plein des bonnes émotions et l’espérance”
“Un élan de fraternité qui se vit dans chaque rencontre. Et dans la découverte de ce que font tant d’hommes et de femmes pour soutenir celui qui souffre”.
“Le témoignage de Marcelle ATD quart-Monde...une Eglise qui se laisse interpeller par les personnes en difficultés qui y prennent leur place....les “voltigeuses” : légéreté, calme, beauté, grâce, très belle musique.... la présence de clowns..”
“Les échanges dans lesquels tout le monde était à égalité -sans barrières- ...l’accueil de l’hôtelier et de son hotesse.”
“ Echanges , rencontres au sein de la fraternité...”
“On ne peut être chrétien seul..merveille du partage dans les “ateliers” ;...des fraternités qui vont vers les autres ...du partage entre générations.”
“ L ’accueil des hôteliers, chaleureux, familial..... le témoignage du Voyageur.... des rencontres inattendues... les repas conviviaux.”
“ Les échanges de culture différentes aux repas du soir.”
 
 
L’ambiance au moment des repas...la prière personnelle et la présence des malades à la grotte.”
“ Solidarité, accueil, sourire entre nous... se souhaiter un bon appétit à table, une prière entre nous pour certains...essayer d’échanger, avoir le souci de l’autre... des témoignages de Foi profonde en Dieu et en le prochain”
“ On s’est sentis portés par la fraternité (connaissances, échanges, relations fraternelles.) A développer !
“ Une assemblée formidable. Très touchant, cela nous a touchés. On est partis avec des soucis, on revient avec la joie et la force de continuer.”
“ Le service, ce n’est pas POUR mais AVEC., c’est l’Amour de l’autre, le Christ serviteur. L’Eglise, servante du monde. .... “Eglise : “Ouvrez vos piortes, Dieu est à tous”... Merveille : la lecture de la Parole en braille par un aveugle “*
“Merveille avec Odette qui avait très froid ce matin à la célébration : elle tenait mes mains et ne voulait plus les lacher... immense émotion pour nous deux, pleurs essuyés par Gérard qui allait communier et a essuyé nos larmes.”
“ Fraternité réussie..belle !”
“Bonne ambiance, excellents rapports en fraternité....beaucoup d’émotion..... forum constructifs.”
“ La paix qu’apporte la confiance en Jésus”
 
Organisation
 
 Un bon équilibre entre la discipline pour organiser une foule de 12 000 personnes et la souplesse, le respect pour que chacun puisse vivre selon son rythme et son choix”
 
Freeze mob
 
“Une mise en scène belle et joyeuse (ex : danseuse) où l’art permet de mieux comprendre Dieu et la fraternité ’( pas les discours) ! - la Freeze mob avec ce cercle qui s’élargit avec tous (et où Tours a été acteur), en union, en communion pour ne faire qu’un..... la ferveur des participants, les regards, les sourires, les “calins”, les émotions mises à vif..”
“ Beaucoup de merveilles : la freeze -mob !... quelqu’un d’attentif en permanence à une personne...... les services reçus....l’action des organisateurs et des bénévoles...les évêques dispersés dans la foule...l’humilité et la disponibilité des personnes qui préparent et qui se retirent ensuite pour laisser la place à l’autre. “
Moment magique du Freeze Mob..”
 
Forum
 
“ Les forum : le désir de tous d’être à l’écoute de tous”
“Merveille : témoignage du jeudi matin et des forum”
 
Nuit des Veilleurs
 
“ Beauté, grâce des spectacles et chants de la veillée.... moments fédérateurs et joie partagée (musique, chants, concert Gospel..)”
“ La Nuit des Veilleurs avec le Lavement des pieds mutuellement....le sacrement de réconciliation... l’adoration du St Sacrement”
“La profondeur et la qualité humaine des témoignages et la profondeur des symboles de la Nuit des Veilleurs. La qualité de la Prière.”
“ Le lavement des pieds.... la joie des rencontres à St Pie X.... les échanges dans les forum qui ont provoqué des discussions.”
“ Le lavement des pieds...les échanges entre pélerins.....l’ensemble d’un moment de recueillement en silence avec les statues figées” (Freeze mob).
“ Le lavement des pieds...l’homélie de Monseigneur Vingt-Trois.”
Ce qui m’a le plus marquée, c’est l’histoire racontée de la Resurrection de Jésus à la basilique”
 
 
Célébrations
 
“La qualité des célébrations et notamment la messe d’action de grâces
“ Les cérémonies, les processions qui accompagnaient la P.U....la bénédiction des évêques”
“Dieu dans le silence.”
“ La messe de l’Ascension.”
“ Les chants : on a beaucoup chanté et partagé les paroles. Merci. (Signé “les jeunes, avec un coeur dessiné”
“On a aimé les chants dans la basilique avec 12000 personnes....nous a plu beaucoup les bénévoles qui se sont occupés des gens malades......les grandes bougies qui s’allumaient pendant la nuit
 
Témoignages
 
 “ Les fragilités de certains nous ouvrent les yeux”
“ J’ai aimé ce qu’a dit l’homme représentant les gens du voyage (messe de samedi) : “malgré les regards d’indifférence, je sais que je suis aimé de Dieu, malgré ma différence. L’Eglise est pour tous : pour moi, c’est une merveille !”
“ Les personnes fragilisées ont un désir de rendre service, les aidées souhaitant être à leur tour aidantes : il faut encourager les bonnes volontés. L’¨Etre vaut plus que l’acquisition.”
“ Emerveillée de sentir la tendresse sans cesse renouvelée de Dieu. Touchée aussi par la fraternité, la compassion, le regard aimant du frère toujours prêt à soutenir l’autre. Merci de m’aider à rester deboiut et vivante !”
“ Les personnes qui étaient au fond du trou et qui, suite à un regard, une main tendue, une proposition de prendre une responsabilité, une équipe, retrouvent confiance, retrouvent la Vie.. et aussi la confiance en Dieu de nombreux témoins : sans Lui, nous ne pouvons rien, avec Lui, nous pouvons tout..”
“ Sur les chemins de Dieu, il n’y a pas de frontières. “Vas-y ,” ai-je lu dans la Parole et “interroge toi sur ta mission.” Apprendre à aimer, c’est donner à son prochain. Seigneur, tu sais tout et tu sais combien la nouvelle reçue le 10 mai m’a affectée, merci d’avoir mis ce jour-là celui qui a su toucher mon épaule. Donne moi d’être forte et accompagne moi.”
Par-delà les différences, les difficultés de chacun, la fête s’est exprimée au cours de ce rassemblement. Puissions nous faire des rencontres quotidiennes une Fête qui soulage et apaise les coeurs !”
“ Jésus est la Pierre d’angle où on bâtit notre Foi.”
“ L ’atelier Mosaïque : une rencontre très interessante et une entraide.”
“ Je pense que tout ce qu’on a dit se réalise, moi je suis contente d’avoir fait de bonnes connaissances
“ La petite Emma de 18 mois dans notre groupe, notre mascotte”
 “ Ce qui m’a marquée :- “ensemble on va plus loin.” - “ L’Eglise pauvre, c’est celle qui a besoin de tous” - “ parole d’un prisonnier “la bonté est trop souvent considérée comme une fragilité” - “ les fragilités de certains nous ouvrent les yeux”
“ Je suis très heureux d’avoir participé à ce pélerinage, c’est avec émotions que j’ai pu découvrir et partager ce qui est la pauvreté, les sujets qui ont été abordés car cela m’apermis de connaître des persoones ; si je dois retourner à Lourdes, j’y retournerai ; tout le monde a été sympa, j’aimerai s garder le contact avec vous tous..”
“Je me suis sentie soutenue, accueillie. Je repars apaisée et beaucoup plus à même d’aller vers les autres et de les accueillir.”
 
“ Chers Diaconia 2013, nous avons passé un très bon séjour durant ces trois jours. Nous avons vécu des choses merveilleuses. On a découvert beaucoup de choses : rencontres, on a fait des amis et on espère que cela aboutira à la vraie fraternité. Nous avons été bénies par un évêque puis nous avons eu la chance d’avoir une bonne protectrice dans notre fraternité. Nous remercions tous le groupe Diaconia 2013”
 
Je trouve extraordinaire que le démarche Diaconia qui a été initiée , il y a trois ans, voie sa réalisation alors que le pape François qui vient d’être élu, me semble, en l’écoutant, celui qui met en avant les préoccupations de ces actions diaconales...”
 
 
 
Lourdes
 
“ Etre à Lourdes, présence de Marie.”
Avoir découvert Lourdes autrement que par les photos et y avoir vécu un moment aussi fort avec autant de monde”
“On a bien aimé visiter la ville et connaître l’histoire de Ste Bernadette, nous sommes aussi montés au chemin de croix et ses 15 stations. Avant on n’avait jamais assisté à un grand rassemblement, on souhaiterait rassister encore..”
 
“ Merveille d’avoir pu participer à un tel rassemblement où l’on a donné la parole à des gens qui ne l’ont pas en général.”
 
 
 
 
”De A à Z, c’était merveilleux !...”( un ancien sdf)
 
UN DEFI
 
Savoir recueillir et repercuter dans sa vie les fruits de Diaconia,
les porter aux autres, savoir témoigner !
 
 
 

Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

La prière de la diaconie

vendredi 2 décembre 2016

PRIERE DE LA DIACONIE

La " Prière de la diaconie", proposée par le conseil diocésain de pastorale et de diaconie s’adresse à tous les chrétiens engagés dans le service de la fraternité auprès des plus fragiles. Que ce soit dans des mouvements d’église, des pastorales ou dans des associations laïques( resto du coeur, banque alimentaire, secours populaire, croix rouge, blouses roses, Entraide Ouvrière, maison d’arrêt...etc... liste non exhaustive !), ces chrétiens n’ont parfois pas de lieu pour se retrouver pour prier et partager ce qu’ils vivent.
Nous vous proposons donc de nous retrouver de façon très libre, le premier vendredi de chaque mois auprès du tombeau de St martin pour un temps de prière suivi d’un pot convivial et d’un temps de partage . Chaque temps pourra être préparé , à son tour, par des personnes différentes.Merci d’inviter autour de vous.
Tous les premiers vendredis de chaque mois, dans la crypte de la basilique Saint-Martin, à 18h30, les :
5 octobre
2 novembre
7 décembre
4 janvier 2019
1er février
1er mars
5 avril
3 mai
7 juin
CONTACT :
Mme Brigitte Bécard,
Déléguée épiscopale à la solidarité
Tél. 06 84 22 37 09