Exprimons nous !

mardi 20 septembre 2011
par  Pôle diocésain de solidarités

En ce début d’année 2011-2012, nous sommes tous invités à partager des paroles et des expériences vécues, par et avec les plus pauvres de notre environnement. Comme indiqué ci-dessous, nous pouvons tous contribuer en publiant nos coups de main, nos coups de coeur, nos coups durs, nos coups de gueule, nos coups de pouce.....en matière de solidarité ! Selon leur nature, ils seront rassemblés dans deux Grands Livres  :

 - le livre blanc des fragilités

- le livre blanc des merveilles

Pour contribuer, c’est très simple, il suffit d’ utiliser la rubrique "commentaires" ci-dessous, un petit clic sur l’image représentant un papier et un crayon.......c’est lancé ! vous êtes chaque jour entre 10 et 20 à consulter le site, merci c’est bien, mais nous vous invitons à faire un pas de plus en contribuant.....vous rendrez ainsi vivante et visible la solidarité en Touraine !


Commentaires

Logo de alice37
lundi 28 janvier 2013 à 11h28 - par  alice37

"Vendredi dernier, dans la soirée, la route du village a été coupée à cause du verglas et des voitures se sont retrouvées "naufragées". Des habitants du village ont demandé au maire d’ouvrir la salle des fêtes. Environ 20 personnes ont été accueillies dans cette salle, certaines pendant plusieurs heures. Ce sont les voisins de la salle qui, entendant du bruit et voyant des lumières inhabituelles, sont venus voir ce qui se passait. Et chacun est retourné chez soi en vitesse (et en glissant !) pour revenir avec, qui une soupe, qui, du café, des gâteaux, d’autres, avec une invitation à dormir jusqu’au lendemain.. Une femme, qui avait accueilli chez elle une autre femme et sa petite fille, m’a dit "nous avons parlé jusqu’à 3 h du matin, elle était un peu choquée,inquiète pour son mari ambulancier sur la route. Nous avons beaucoup partagé et cela a pu l’aider passer le temps loin de chez elle."
Merveille des intempéries (fragilités) qui font naître la solidarité et permettent chacun d’exprimer sa génrosité"

Logo de alice37
lundi 28 janvier 2013 à 11h26 - par  alice37

"Aujourd’hui,on a revu Mme R. Elle a un cancer du poumon, elle semble très faible, elle porte un foulard après ses chimiothrapies. Quelqu’un ose lui dire "cela vous va bien, vous tes très belle avec ce foulard" . Un sourire timide illumine son visage, elle dit" Vous trouvez ? Je n’ose plus sortir de chez moi". et pourtant, on sent comme ce regard posé sur elle lui a fait plaisir et lui redonne sa féminité, sa dignité : il suffit parfois d’oser..avec beaucoup d’amour"

lundi 3 décembre 2012 à 18h21

Fragilités :
Visitation à la rue : aujourd’hui, les personnes que nous avons rencontrées étaient particulièrement marquées physiquement : mains gonflées, écorchures, visages bouffis, dents abimées.. les ravages de l’alcool et de la rue.On voit certains se dégrader depuis plusieurs semaines. Pour la première fois, nous avons été agressées verbalement par deux hommes qui fouillaient les poubelles devant Macdo et mangeaient les déchets. Nous avons voulu nous asseoir par terre à côté d’eux, ils nous ont rejetées. Comment se faire proche en vérité ?

lundi 3 décembre 2012 à 18h20

Le 11 novembre, fête de Saint-Martin à la cathédrale de Tours : je suis assise au deuxième rang derrière un jeune handicapé en fauteuil. Très excité sans doute par les lumière et la musique, il gesticule beaucoup, applaudit, fait du bruit. A un moment, sa mère se lève et fait mine de vouloir le faire sortir. Je l’attrape par le bras et lui dit “non laissez-le, il prie avec nous”. A la fin de la messe, sa mère se tourne vers moi et me dit” merci de nous avoir permis de vivre cela avec vous”.
Le lendemain, j’apprends qu’en face de ce jeune handicapé, de l’autre coté du choeur, il y avait un prètre qui s’est senti dérangé par ce bruit et cette personne qui s’agite. Ce prêtre raconte “tout d’un coup, je me suis dit : n’est ce pas là le pauvre qui me dérange et que je dois accueillir ? alors, cela m’a converti, j’ai accueilli cette personne telle qu’elle était et je me suis senti en paix”
Un autre témoignage de cette même célébration : un choriste voit arriver à côté de lui un jeune trisomique qui veut chanter aussi. L’adulte lui tend une partition, lui fait une place assise à coté de lui. Puis l’enfant s’empare d’un pupitre de l’orchestre, le tourne, installe sa partition et se place à coté du chef de choeur. Il “dirige” ainsi la chorale pendant toute la messe. Ce monsieur me dit” Nous avions tous le sourire pour chanter, cela a rendu notre chant plus beau”

jeudi 19 avril 2012 à 14h06

Notre société est en cours de fragilisation. Très inégalitaire, elle poursuit son déclin, continue à tout séparer et était définie en terme d’affrontements. Par déraison mais aussi par stratégie, il s’agit de creuses des fossés, d’établir des barrages entre les différentes strates riches/pauvres –cadre/ouvriers – diplômés/ignorés – étrangers/sou chiens – église/état – église/société etc. puis progressivement on commence à organiser la séparation de la famille (des jeunes peuvent vivre leur vie de manière indépendante, se droguer, avorter etc. sans que la famille ne le sache mais en étant responsable pécuniairement). En conséquence les ponts sont souvent coupés entre les différents membres de la famille et aucune aide pécuniaire ou morale ne peut être espérée

jeudi 19 avril 2012 à 14h05

J’ai découvert que le travail en partenariat avec d’autres personnes dans d’autres associations œuvrant pour plus de solidarité portait du fruit, ensemble nous sommes plus entendus

jeudi 19 avril 2012 à 14h05

Entendu au cours d’une rencontre : « Je n’ai pas de famille, je n’ai que vous »

jeudi 19 avril 2012 à 14h05

Je n’ai pas le temps de trouver du travail, je suis trop occupé à chercher des aides

jeudi 19 avril 2012 à 14h04

Plus rien : plus de moyen de transport, plus de moyen de communication, plus d’argent, plus de nourriture, plus de moyen de payer mon logement, mes dettes, plus d’amis, plus de RSA …

jeudi 19 avril 2012 à 14h04

Pour le moment, ma vie avec ma femme, nous sommes sous des nuages, on attend des soleils. J’espère bientôt sortir des nuages pour trouver des soleils

jeudi 19 avril 2012 à 14h03

Lors d’un voyage humanitaire, des personnes en grande précarité nous ont accueillis pour partager leur repas

jeudi 19 avril 2012 à 14h03

Une merveille : La générosité désintéressée d’un non croyant

jeudi 19 avril 2012 à 14h03

Enfermement sur soi – préjugés – mes limites ! et celles des autres

jeudi 19 avril 2012 à 14h02

Des fragilités qui nous entourent : le mensonge – le voleur – l’argent Roi – le manque de travail – la misère argent tout puissant – perte de sens – maladie – pollution – fatalisme – solitude – pauvreté

Logo de Pierre Boscredon
mardi 6 mars 2012 à 10h58 - par  Pierre Boscredon

Merveille exprimée sur le doyenné de Tours Centre
Présence, rencontre, découvertes, admiration, par des mots, des sourires, des gestes, des silences remplis d’estime, d’accueil réciproques entre personnes de nations, de continents, de culture tellement différents.
Chemin de paix, d’espérance, d’ouverture du cœur à chacun et tous ensemble.

mardi 24 janvier 2012 à 16h00

Un coup de main  : Voici le témoignage d’une membre de l’ action catholique des femmes (ACF) : « Un matin, ma voisine est venue se réfugier chez moi en passant pieds nus par dessus notre mur de séparation de nos jardins, son mari menaçant de l’égorger. Elle supportait cette situation depuis 22 ans. J’ai appelé une amie de mon réseau et nous l’avons dirigé vers le CNIDFF » CNIDFF : centre national d ’information sur les droits des femmes et des familles

Logo de Jeanne GARNIER
vendredi 30 septembre 2011 à 16h44 - par  Jeanne GARNIER

un coup de gueule :
bonsoir - ou bonjour -
Je prends ce soir, la liberté d’utiliser le réseau des amis du cercle de silence de Tours, pour relayer l’appel presant, urgent ci-dessous =
5 familles à la rue ce soir, dont 2 bébés de moins d’un an !...
si ce message arrive à temps, répondez à cet appel, et venez ce vendredi matin 30 septembre à 10h à la mairie de Tours

MERCI
J.Garnier

Logo de Yves Morel
jeudi 29 septembre 2011 à 23h01 - par  Yves Morel

Un coup de coeur  : cet été, plusieurs familles jocondiennes ont pris en charge successivement dans leur logement une famille d’origine marocaine à la rue, composée d’un père, d’une mère enceinte et de deux jeunes enfants scolarisés à Joué les Tours. Certes, ce n’ est pas une solution valable à moyen terme pour cette famille mais il est très réconfortant de voir des personnes partager sans réticences leur logement et leur vie avec des pauvres sans abris.

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

La prière de la diaconie

vendredi 2 décembre 2016

PRIERE DE LA DIACONIE

La " Prière de la diaconie", proposée par le conseil diocésain de pastorale et de diaconie s’adresse à tous les chrétiens engagés dans le service de la fraternité auprès des plus fragiles. Que ce soit dans des mouvements d’église, des pastorales ou dans des associations laïques( resto du coeur, banque alimentaire, secours populaire, croix rouge, blouses roses, Entraide Ouvrière, maison d’arrêt...etc... liste non exhaustive !), ces chrétiens n’ont parfois pas de lieu pour se retrouver pour prier et partager ce qu’ils vivent.
Nous vous proposons donc de nous retrouver de façon très libre, le premier vendredi de chaque mois auprès du tombeau de St martin pour un temps de prière suivi d’un pot convivial et d’un temps de partage . Chaque temps pourra être préparé , à son tour, par des personnes différentes.Merci d’inviter autour de vous.
Tous les premiers vendredis de chaque mois, dans la crypte de la basilique Saint-Martin, à 18h30, les :
5 octobre
2 novembre
7 décembre
4 janvier 2019
1er février
1er mars
5 avril
3 mai
7 juin
CONTACT :
Mme Brigitte Bécard,
Déléguée épiscopale à la solidarité
Tél. 06 84 22 37 09