De la douleur à la douceur

lundi 16 mai 2011
par  Pôle diocésain de solidarités

ECHOS DES RENCONTRES AVEC LES EQUIPES DE SERVICE EVANGELIQUE AUX MALADES

Saint-Etienne de Grammont, Saint-Luc, Notre Dame des Varennes, Saint-Jean de Beaumont, Château-Renault, Saint-Jacques Val de Cher, sont les équipes des paroisses que j’ai rencontrées depuis notre dernier Bulletin de Liaison.
"De la douleur, à la douceur…"
C’est le titre que m’inspirent les expériences partagées lors de ces rencontres. Que se passe-t-il pendant les visites ? Rien d’extraordinaire disent ou pensent les visiteurs. Pourtant, quand nous reprenons et écoutons ce qu’ils rapportent, nous pouvons être étonnés. Alors, écoutons… quelques témoignages de visiteurs.
*"Jacqueline… personne connue par ma communauté religieuse depuis des années. Une de mes sœurs lui rendait visite régulièrement. A son départ, des liens ont été gardés. Il fallait voir où elle vivait, coupée de toute relation, dans le noir. J’étais là : je l’écoutais. Rien ne se passait. Puis, sa santé se dégradant, elle a été placée à l’Ermitage. Geneviève, visiteur de l’aumônerie, a pris le relais, mais je continuais à aller la voir. Son attitude a progressivement changé : elle m’invitait à m’asseoir au bord de son lit, nous prenions un café… elle est devenue participante et reprenant goût à la vie. Elle s’est comme apaisée. A Noël dernier elle a participé à la messe. Elle est morte en janvier. Personne à ses obsèques sauf quelques membres du personnel soignant de l’Ermitage, et cela m’a beaucoup touchée car j’ai eu le sentiment que le service avait reconnu sa richesse et y avait été sensible".
*"Dans cette maison de retraite, c’est un peu le bureau des pleurs. La vie en collectivité est difficile à supporter. Certains résidents sont agressifs, voire violents, d’autres ne sont pas toujours propres, quelques uns encore se réfugient dans l’alcool. Souffrances. Alors, quand j’arrive (le visiteur) les visages se détendent et s’éclairent. Bonjour… on serre les mains… on est invité à s’asseoir et à parler… Je reste marqué par la visite à une personne qui a été placée malgré elle. Elle en voulait "à mort" à ses enfants. On a pris le temps de parler sur ses conditions de vie à la maison qui devenaient de plus en plus difficiles… retour sur sa situation et sa peine. Elle a pu dire qu’elle se sentait délaissée par les siens et qu’elle leur en voulait. Elle s’est en quelque sorte livrée. A la fin de la visite, elle était plus apaisée".
*C’est encore ces trois visiteurs retournés par le témoignage d’une personne âgée aux derniers jours de sa vie. Ils la connaissaient depuis longtemps et cheminaient avec elle : rien de spectaculaire pendant les visites. Et puis, quelques jours avant sa mort, c’est elle qui prend souci des visiteurs. "Nous avons été retournés : elle était prête, sereine et en paix. Elle ne craignait pas la mort. Nous nous sommes dit au revoir".

Autant de visites et de découvertes de cette humanité fragile, parfois blessée, mais belle et donnée. Elles sont invitation à l’accueil et à l’écoute.
"Ecoute Israël"… Reprenant la réflexion d’une responsable d’équipe : "il s’agit de mettre en regard la Parole et les expériences d’aujourd’hui qui se livrent dans nos visites". En effet, ces expériences disent notre aventure humaine, ses souffrances mais aussi ses attentes. Visiter c’est d’abord "être en écoute"… laisser le faire… la réponse à tout prix.
"Ecoute Israël"… nous parle d’un passage, d’un appel à la vie, à la libération des peurs et des chaînes, d’un redressement des corps meurtris, humiliés. Ecouter, c’est se mettre dans la posture de l’ouverture. Oui, si cette humanité que nous croisons dans la vieillesse, la maladie, la désorientation… est défigurée, elle porte aussi en elle l’aspiration à la vie et à la lumière. Dans nos visites : "de la douleur à, la douceur.. " : "je l’ai quittée apaisée et sereine…".
Quelle richesse ! qui se dévoile quand nous accueillons, en équipe, ces moments et cette vie si denses. Alors vraiment, ne nous privons pas de ce temps partagé en équipe. Il est plus que nécessaire. "Temps et lieu d’Eglise" aime à dire le père Jean-Marie Onfray.
 Annick Bourret

 


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois