A LA UNE


Dans un monde qui change retrouver le sens du politique

livre publié par le conseil permanent de la conférence des évêques de France

PNG - 268.3 ko

déclaration de CEP37 (chrétiens de Touraine engagés en politique à la veille des élections 2017) Déclaration de CEP37 à la veille des élections 2017
compte-rendu d’un débat sur ce thème, organisé par la paroisse Ste Jeanne d’Arc de Tours Retrouver le sens du politique
Diaporama présentant ce livre http://www.solidarites37.fr/IMG/pdf...


JPEG - 61.3 ko

Voir le compte-rendu de cette conférence la transition énergétique


LE RESEAU WELCOME A TOURS EST BIEN LANCE !

JPEG - 8.9 ko

Après quelques mois de gestation, le réseau welcome est bien lancé à Tours : trois personnes ont organisé ce démarrage. Il s’agit de Claire Carré, de Morgane Onno et Monica Visinoni. Voici le mail sur lequel vous pouvez les joindre :
welcomejrs37@gmail.com
La réunion du 8 décembre a permis une information très complète sur le fonctionnement de cet accueil et sur les procédures de demande d’asile. Deux migrants accueillis par des familles ont témoigné ainsi que leurs hôtes français.
Une page spéciale "Welcome Tours" est à consulter sur le site national du JRS, porteur du projet Welcome pour la France : http://www.jrsfrance.org/reseau-wel...


JPEG - 27.7 ko

Devenez une famille solidaire en accueillant des réfugiés

lire ce document :

PDF - 3.9 Mo

CHRETIENS ENGAGES EN POLITIQUE

JPEG - 108.2 ko

Conférence "2017 quels enjeux pour les chrétiens ?" 29/11/2016 20H30 à la Maison diocésaine Le Carmel

JPEG - 113.6 ko

Le Père Laurent STALLA-BOURDILLON, aumônier des parlementaires et responsable du SPEP à Paris (service pastoral d’études politiques) a donné cette conférence dans la perspective des différentes échéances électorales de 2017.
Il a placé l’enjeu principal au niveau du sens profond de la politique qui est de reconnaître et développer dans l’homme sa dimension spirituelle, facteur essentiel du progrès humain.
Voir ce bref compte-rendu : 2017 : quels enjeux pour les chrétiens ?
Le bureau de CEP37

Témoignage du frère Léon Gahier, capucin, prêtre ouvrier : être fidèle et révolté !
Le témoignage du frère Léon Gahier


SOS AMITIE

PNG - 27.8 ko

SOS Amitié recherche oreilles attentives


FORMATION AUX ACTIONS SOLIDAIRES

Nouveau : le programme 2016-2017
formations pour actions solidaires


URGENCE LOGEMENTS

JPEG
URGENCE.....TOUJOURS....POUR LES SANS ABRIS !


APPLICATION EN TOURAINE DE LA CIRCULAIRE VALLS SUR LE SEJOUR DES RESSORTISSANTS ETRANGERS EN SITUATION IRREGULIERE


voir cet article mis à jour le 24 mars 2016 : Application de la circulaire Valls aux "sans papiers" de Touraine


COMMENT LANCER UN POLE DE SOLIDARITE EN DOYENNE ?

Comment lancer un pôle de solidarité en doyenné


SAINT MARTIN DE TOURS

Visitez le site du Centre culturel européen Saint Martin de Tours
http://www.saintmartindetours.eu/

JPEG - 62.2 ko


lundi 1er juin 2015
par  Pôle diocésain de solidarités

Charte de la fraternité Saint Martin

Voici le texte fondateur

de la fraternité Saint Martin de Tours :

 

- en version pdf à télécharger :
PDF - 905.7 ko

- ci-dessous texte intégral

 w La place et la parole des pauvres doivent être premières dans l’Eglise w

 

Ce document est issu d’un processus participatif commencé en mai 2014 avec les premiers membres de la Fraternité. Il présente les éléments constitutifs de la Fraternité saint Martin de Tours. Il est ponctué de paroles relevées lors de différentes rencontres.

 

 

La Fraternité saint Martin de Tours est le signe visible d’un chemin de fraternité et de foi.

Ce chemin est vécu et partagé avec et à partir de personnes vivant des situations de pauvreté, de fragilité et d’exclusion. Ce projet s’inscrit au cœur de la mission de l’Eglise diocésaine.

 

 

1. Naissance de la Fraternité saint Martin de Tours

 

 

Le manteau partagé

 

Martin, alors soldat, est en poste à Amiens. Par un jour d’hiver glacial un mendiant supplie les passants de lui venir en aide, mais personne ne l’écoute. Martin se dit que c’est Dieu qui a placé ce pauvre sur sa route et il comprend que c’est lui qui doit s’en occuper. Lui-même n’a pourtant pas grand-chose sur lui, mais il partage son manteau avec le mendiant.

La nuit suivante le Christ lui apparait vêtu du manteau dont il avait couvert le pauvre. Il entend alors Jésus dire aux anges qui l’entourent : « Martin encore catéchumène, m’a couvert de ce manteau. »

 

 La Fraternité saint Martin de Tours est créée officiellement par Monseigneur Bernard-Nicolas Aubertin le 11 novembre 2013, jour de la saint Martin, fête diocésaine, lors de la deuxième édition du « Festival saint Martin - Festival du partage ». Pour autant, la Fraternité est déjà en germe depuis plusieurs années dans le diocèse. Elle commence à mûrir au cours de la démarche de « Diaconia 2013, Servons la fraternité ».

 

Les membres de la Fraternité saint Martin de Tours souhaitent marcher dans les pas de saint Martin en vivant de sa foi et de son engagement. Ils s’appuient sur la rencontre avec le Christ et avec le pauvre.

 

Cheminer avec saint Martin de Tours

 

Le centre du message de saint Martin est la rencontre vitale et décisive avec le Christ réel dans le prochain. Reconnu comme le treizième apôtre, Martin catéchumène partageant son manteau demeure l’icône et le signe de la charité.

 

Choisi par la ferveur populaire en 371 pour être évêque de Tours, il deviendra naturellement le saint patron du diocèse peu de temps après sa mort.

 

 

 

2. Une conviction : la présence des pauvres transforme l’Eglise

 

 

« Souvent dans nos assemblées, bien des personnes modestes ou fragiles ne semblent pas trouver leur place. Il nous faut nous interroger pour tenter de les rejoindre, pour leur faire signe et être pour chacune d’elles, signe de l’Amour du Christ »

Monseigneur Aubertin,

homélie du 30/06/13

Lorsqu’elle vit une situation de précarité ou de fragilité, une personne n’est pas toujours regardée pour ce qu’elle est, et rarement écoutée. Elle n’est souvent perçue qu’à travers ses manques, ou comme quelqu’un à aider. Les personnes qui vivent ces situations ont quelque chose à dire à partir de leur expérience humaine et spirituelle, elles ont un regard sur Dieu et sur Jésus qu’elles nous font découvrir.

 

Le souci des plus fragiles et des plus pauvres est important dans l’Eglise, mais on ne pense pas toujours que leur témoignage de foi est indispensable : il n’y a pas d’Eglise de Jésus-Christ sans l’accueil de ce témoignage.

 

La parole des plus pauvres est précieuse

 

« Les plus pauvres ont des choses totalement nouvelles à dire sur Dieu, des choses que personne d’autre n’a encore dites et célébrées avec autant de disponibilité et de joie. La parole de Dieu est une parole savoureuse, intelligente et constructive pour nos vies d’hommes. Elle passe par la bouche des plus petits.  »

Vincent Leclercq, théologien

 

 

Ceux qui vivent la souffrance de l’exclusion, du rejet, de la maladie, de la précarité, sont ceux qui peuvent le mieux en parler. Ils peuvent parler des souffrances que le Christ a subies. Les humiliés sont les mieux placés pour nous faire découvrir le cœur de Dieu et son humilité.

 

La Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres, mais elle doit aussi être annoncée par les pauvres. Jésus s’est adressé aux méprisés de son temps, à ceux qui étaient mal vus, exclus. Comment les exclus d’aujourd’hui comprennent-ils l’Evangile et comment pouvons – nous écouter leur point de vue ?

 

 

 

« Je te loue, Père,

Seigneur du ciel et de la terre,

d’avoir caché cela aux sages

et aux intelligents

et de l’avoir révélé

aux tout-petits. »

Matthieu 11,25

 

La présence des plus pauvres est enrichissante

 

Nous n’avons pas à progresser dans l’intelligence de la foi seulement avec l’aide de la compétence des savants mais aussi, en même temps, à partir de la compétence des petits et des pauvres et de leur vision du monde. En rencontrant cette pensée et cette expérience singulière des pauvres, nous pouvons renouveler notre manière de voir, de réfléchir et de penser le mystère de Dieu. Avec des sensibilités différentes, nous nous retrouvons en communion.

 

Parce que nous n’avons pas tous le même langage ou les mêmes codes, cela nous invite à repenser notre manière de faire, à nous décentrer et à oser innover.

La lecture de l’Evangile avec d’autres est un appel à se laisser transformer et à grandir les uns par les autres. Partager la parole de Dieu conduit à des échanges qui permettent de créer des liens pour entrer dans une logique d’alliance. Cela peut amener à une conversion personnelle.

 

3. Vocation de la Fraternité

 

 

« C’est un groupe pour apprendre l’Evangile, pour savoir en qui on croit. Quand on discute, chaque personne raconte sa foi, ça me fait réfléchir. Ils disent des choses différentes de moi. Entre nous on se fait lever. Le groupe c’est aussi pour comprendre l’Evangile dans sa vie. » Philippe

 

A partir du partage de la Parole, la Fraternité saint Martin est un projet de vie fraternelle qui fait se rencontrer des personnes très différentes, avec une attention aux plus fragiles. Ainsi ce projet participe à la transformation sociale. La Fraternité saint Martin permet de :

Ÿ Se soutenir fraternellement, se ressourcer, se visiter

Ÿ Proposer des temps de rencontre fraternelle, de fête, pour se connaître, partager, s’ouvrir aux autres

Ÿ Inviter et mettre en lien ceux qui ont à cœur de vivre la fraternité avec les plus pauvres

Ÿ Ouvrir des espaces de partage de la parole de Dieu et de

   témoignage de foi des plus pauvres.

 

4. Structure de la Fraternité

 

La Fraternité saint Martin a une dimension à la fois locale et diocésaine.

Une personne en assure la coordination.

 

 

Dimension locale de la Fraternité saint Martin

 

 

« J’aimerais bien qu’on arrive à faire des choses avec d’autres, remuer une équipe ici. » Jeannette

 

Pour mener à bien sa mission, la Fraternité saint Martin de Tours s’appuie sur l’engagement individuel de ses membres mais aussi sur des fraternités locales autonomes. Les fraternités locales permettent d’enraciner spirituellement les actions de la diaconie diocésaine sur un territoire particulier ou dans un secteur spécialisé de la pastorale.

 

 

Les Fraternités locales existent à l’échelle d’une paroisse, d’une communauté, d’un lieu de vie. Chacune d’elle a le souci d’accueillir les personnes blessées de la vie qui, pour diverses raisons, sont aujourd’hui loin de l’Eglise mais souhaitent trouver un sens à leur vie et progresser sur un chemin de foi.

 

 

 

« En groupe on avait dit que c’était pour suivre le chemin de saint Martin parmi les pauvres, et avec les plus pauvres. » Bernadette

 

 

 Parce que ce sont de petits groupes, les fraternités locales permettent aux personnes en fragilité, là où elles vivent, de prendre la parole et leur place, dans une relation bienveillante. Les fraternités locales veillent à être en lien avec les communautés paroissiales dans un esprit de service réciproque, pour permettre aux blessés de la vie de rencontrer le Christ dans les sacrements et aux communautés paroissiales de vivre l’option préférentielle pour les pauvres, des exclus, des rejetés, des fragiles… Chacun peut grandir dans sa foi en s’évangélisant mutuellement.

 

 

« Ça donne un élan de savoir qu’on est dans un réseau. »

 

Les fraternités locales fonctionnent de façon autonome : elles se retrouvent à leur rythme propre autour d’un partage d’Evangile. Elles prennent leur place au sein du réseau diocésain dans un souci d’ouverture, d’échange et de partage. Ce réseau peut proposer des outils et des formations pour accompagner les fraternités locales.

 

 

« Il faut que je fasse quelque chose dans mon coin, parce que je suis rattachée à une paroisse. » Michelle

 

 

 

Le pôle de solidarité local, s’il existe, est l’interlocuteur privilégié pour faciliter les relations entre la fraternité locale, la paroisse et le doyenné.

 Le pôle de solidarité diocésain et la personne coordinatrice de la Fraternité sont également disponibles pour favoriser les échanges.

 

 

Dimension diocésaine de la Fraternité saint Martin 

 

Les « rendez – vous de la Fraternité  saint Martin »

Ils se tiennent tous les mois et demi à la maison diocésaine « Le Carmel ». Ils sont préparés et animés par une équipe appelée par la personne coordinatrice de la Fraternité, avec le soutien du pôle de solidarité diocésain.

 

 

 

« Je suis heureuse, je suis bien ici. »

 Florence

 

Les « rendez – vous » permettent, pour les personnes n’appartenant pas encore à une fraternité locale, de venir découvrir ce qui se vit. Pour les personnes déjà organisées en fraternité locale, ils sont l’occasion de rencontrer d’autres membres qui vivent les mêmes choses sur le territoire diocésain.

 

Ils s’articulent autour d’un temps d’accueil et de rencontre pour faire connaissance et créer un climat de confiance, d’un temps de partage de la Parole, d’un temps de partage du repas composé de ce que chacun apporte, d’un temps festif, d’un temps sur saint Martin et d’activités.

 

C’est un lieu de partage d’idées pour prendre la parole dans l’Eglise. Il permet aussi aux personnes de se tenir informées des actions fraternelles existantes et de s’inviter les unes les autres.

 

 

Après avoir suivi une formation Nez’vangile certaines personnes annoncent l’Evangile avec toute la naïveté, la sensibilité et le caractère burlesque du personnage du clown. Ils interpellent petits et grands sur les grandes questions de la vie, de la foi, ils rient de tout, parce qu’ils ne se moquent de rien.

 

 

Un rassemblement diocésain

Il a lieu une fois par an sur une journée, à la maison diocésaine. A l’initiative du pôle solidarité et avec le soutien des membres de la Fraternité, ce rassemblement est l’occasion de se retrouver nombreux pour tisser le réseau des fraternités lors d’un temps festif. Il a pour vocation de favoriser le partage, la rencontre et la relecture de ce qui se vit localement.

 

 

 

Le Festival saint Martin – Festival du partage

 

« La Fraternité c’est partager. » Jeannette

 

Créé en 2011, le Festival saint Martin – Festival du partage a pour vocation première de vivre un temps de fête avec les plus pauvres. C’est un temps de partage : repas, concert, musique, jeux, parade… Une célébration présidée par l’évêque rassemble les chrétiens à la cathédrale et permet d’accueillir les plus pauvres au sein de l’Eglise diocésaine. La Fraternité est partie prenante de l’animation et de l’organisation du Festival. Il se tient le 11 novembre, jour de la fête du diocèse de Tours.

 

 

 w La fraternité est à vivre en Eglise mais aussi à la périphérie.

La Fraternité saint Martin invite donc ses membres à s’informer, s’intéresser et participer aux actions fraternelles qui se vivent. La Fraternité doit à la fois témoigner de ce qu’elle vit et se nourrir de ce qui existe en dehors de l’organisation de la Fraternité. w

5. Devenir membre de la Fraternité

 

 

Etre membre de la Fraternité saint Martin c’est entrer dans un chemin de fraternité.

 

A titre individuel ou au nom d’un groupe existant les membres de la Fraternité saint Martin sont ceux qui vivent une expérience spirituelle de fraternité avec des personnes en fragilité,  ou qui souhaitent en vivre une. Chaque participant aux rencontres de la Fraternité peut devenir membre.

 

 

Etre membre de la Fraternité implique d’engager toute sa personne à différents niveaux.

Sur le plan personnel :

 

« Les pauvres ont besoin d’être apaisés dans leur vie, ils ont besoin d’entendre la Parole pour découvrir la paix. » Philippe

 

- Etre convaincu par la vocation de la Fraternité

- Aider l’Eglise à vivre l’option préférentielle pour les pauvres

- Cheminer ensemble : chacun porte le souci de faire grandir l’autre

-  

 

Sur le plan collectif :

- S’impliquer dans une fraternité locale 

- Partager la parole de Dieu

- Participer aux temps diocésains proposés par la Fraternité

- Témoigner de ce qui se vit dans les fraternités locales

- Initier des « visitations » entre fraternités locales

 

 

L’engagement a lieu lors du rassemblement diocésain annuel. Chacun signe un registre collectif, dans lequel figurent les engagements exposés ci – dessus, et se voit remettre une carte nominative avec la prière de la Fraternité. Le renouvellement se fait chaque année, toutefois, une personne souhaitant rejoindre la Fraternité en cours d’année peut signer les registres à tout moment.

 

Le registre comprend une page pour les personnes individuelles, avec leur nom, prénom et signature, et une autre page pour les groupes avec les coordonnées d’une personne référente.

 

 

6. La médaille de la Fraternité

 

 

La médaille est le signe visible de la Fraternité saint Martin de Tours : elle est la confirmation du chemin parcouru par des membres et un engagement au quotidien.

 

Celui ou celle qui reçoit la médaille est une personne membre de la Fraternité qui a fait un chemin significatif au sein de la Fraternité et qui montre le désir de faire de son mieux au quotidien pour que vive la fraternité.

 

Afin de vivre un parrainage, des binômes sont composés : une personne qui a déjà reçu une médaille et une personne appelée à la recevoir.

 

La personne déléguée  du pôle diocésain de solidarité et/ou la personne coordinatrice de la Fraternité appellent les futurs médaillés et les rencontrent avec leur « parrain / marraine ».

 

 

Prière de saint Martin


Aide nous à retrouver tes pas

sur notre chemin de conversion

Apprends-nous à partager notre manteau avec notre prochain

Que grandisse notre esprit

de pauvreté et d’écoute

Soutiens-nous dans notre désir de vivre

un engagement fraternel
afin que nos fragilités partagées

nous enrichissent mutuellement

Mets nous au service les uns des autres

Saint Martin de Tours,

nous avons confiance en toi.

 

Prière écrite par

la Fraternité saint Martin de Tours

 

 

Les personnes appelées reçoivent leur médaille des mains de l’évêque, lors de la messe du 11 novembre à la cathédrale. Chacune est accompagnée par son parrain ou sa marraine. La remise de la médaille est suivie de la lecture de la prière de la Fraternité saint Martin de Tours.

 

Par la suite, la personne déléguée à la solidarité et la personne coordinatrice de la Fraternité présentent les nouveaux membres aux communautés locales, réunies dans le cadre du pôle de solidarité de doyenné.

 

 

 

 

7. Accompagnement spirituel

 

L’accompagnateur est chargé de veiller à la vie évangélique et ecclésiale de la Fraternité. Il porte le souci de l’accompagnement spirituel des membres. Il est souhaitable par ailleurs que chaque fraternité locale soit accompagnée spirituellement.

 

L’ensemble des membres de la Fraternité se retrouve pour un temps de relecture sur son engagement au cours du rassemblement diocésain, et est appelé à vivre une journée de retraite au cours de l’année.

 

 

 

 

Vivante, la Fraternité saint Martin de Tours est en construction.

Le présent texte est donc lui aussi appelé à évoluer.


Articles les plus récents

vendredi 10 février 2017
par  Yves Morel

Retrouver le sens du politique

RETROUVER LE SENS DU POLITIQUE Dans la perspective des élections qui auront lieu cette année 2017, la paroisse St-Etienne - Ste Jeanne d ’Arc a organisé, le 27 janvier, une soirée-débat pour échanger sur la lettre des évêques « Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique » . Autour de la (...)

vendredi 10 février 2017
par  Yves Morel

Déclaration de CEP37 à la veille des élections 2017

Déclaration de CEP 37 à la veille des scrutins de 2017
Elus politiques de Touraine et militants associatifs guidés par notre foi chrétienne, nous souhaitons apporter ici une contribution aux débats politiques liés aux élections présidentielle et législatives de 2017. Parce que nombre de citoyens se (...)

vendredi 10 février 2017
par  Yves Morel

la transition énergétique

LA TRANSITION ENERGETIQUE : QUELLE URGENCE ?
Ce 2 février 2017, Bernard LECLERCQ, au nom de l’ensemble des mouvements qui ont organisé l’évènement (CEAS,ACO, ACI, CCFD, CMR, CEP, MCC, EDC) introduit le sujet en déplorant qu’à l’écoute des débats politiques préélectoraux actuels, la réponse à la question (...)

lundi 12 décembre 2016
par  Yves Morel

2017 : quels enjeux pour les chrétiens ?

Résumé de la conférence du Père Stalla-Bourdillon, "aumônier des parlementaires", tenue le 29 novembre :

Agenda

<<

2017

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272812345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

La prière de la diaconie

vendredi 2 décembre 2016

PRIERE DE LA DIACONIE

JPEG - 58.6 ko

La " Prière de la diaconie", proposée par le conseil diocésain de pastorale et de diaconie s’adresse à tous les chrétiens engagés dans le service de la fraternité auprès des plus fragiles. Que ce soit dans des mouvements d’église, des pastorales ou dans des associations laïques( resto du coeur, banque alimentaire, secours populaire, croix rouge, blouses roses, Entraide Ouvrière, maison d’arrêt...etc... liste non exhaustive !), ces chrétiens n’ont parfois pas de lieu pour se retrouver pour prier et partager ce qu’ils vivent.
Nous vous proposons donc de nous retrouver de façon très libre, le premier mardi de chaque mois auprès du tombeau de St martin pour un temps de prière suivi d’un pot convivial et d’un temps de partage . Chaque temps pourra être préparé , à son tour, par des personnes différentes.Merci d’inviter autour de vous.

Atelier vélo : Bricolade

vendredi 25 mars 2016

Collectif Cycliste 37
16 impasse Robert Nadaud
37000 Tours
Tél : 02 47 50 16 34 http://www.cc37.org
Le principe de l’atelier vélo :
Vous souhaitez réparer ou améliorer votre vélo mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Vous souhaiteriez bricoler votre vélo mais vous n’avez ni les outils ni la place chez vous ? L’atelier d’auto-réparation de vélo, appelé « bricolade », s’adresse à vous. L’idée est d’apporter votre vélo et de le réparer vous-même, à la grande différence d’un réparateur de vélo classique.

TABLES OUVERTES

mercredi 23 mars 2016

Nous savons que ce type d’initiatives a pris corps en d’autres lieux que ceux mentionnés sur ce site WEB. Merci de bien vouloir si possible nous transmettre dates, lieux, compte-rendus, photos.......

nous contacter

la Fraternité St Martin sur Facebook

lundi 21 mars 2016

https://www.facebook.com/pages/Frat...
Toute l’actualité de la fraternité à découvrir : photos, activités, compte-rendus.....

le CEP37 : pour vous, chrétiens de Touraine engagés en politique !

mercredi 3 juillet 2013

La diversité de nos engagements au nom d’une même foi est une richesse. Elle nous impose aussi de toujours confronter nos choix et nos actions à la vérité de l’Evangile, afin de rester en cohérence entre nos actes et notre foi. C’est l’objectif premier du CEP37

EMMAUS CENT POUR UN

jeudi 23 décembre 2010

Vous pouvez trouver sur ce site le formulaire d’adhésion et de soutien à cette initiative pour le logement de familles à la rue.......emmaus cent pour un

QUE FAIRE POUR DEVENIR REDACTEUR DU SITE SOLIDARITES37 ?

dimanche 21 novembre 2010

Vous pouvez nous décrire succintement vos actions dans le domaine de la solidarité et exposer ce que vous voudriez publier sur ce site. Votre candidature sera soumise à l’avis du comité de rédaction. Si avis favorable, nous vous donnons accès à la partie privée du site et vous pourrez publier des articles.

Pour nous contacter :
http://www.solidarites37.fr/spip.ph...